Fabriquer un vagin ou un pénis artificiel, c’est de la boucherie pure qui peut mener au suicide !

Jacques Photo

Jacques
9 mois 2.6K Vues
Catégorie:
Description:
"Ce qu'on ne dit pas, c'est que pour fabriquer un vagin artificiel, il y a toujours la flore du côlon qui est à l'intérieur et ça sent les excréments. Et beaucoup de trans qui, en voyant ce qu'on leur a fait, se suicident."
Interview d'Amélie Menu, journaliste chez Omerta Media.